Auriculaire le podcast logo

Auriculaire le podcast

Podcast indépendant qui donne la parole aux autrices de bande dessinée. Je vous propose de découvrir leurs parcours, leurs histoires et leurs aspirations.

Épisode 22 : Virginie Greiner - publié le 19 juin 2018

J’ai tendu le micro à Virginie Greiner et je ne l’ai pas regretté ! Lors d’une visite à Paris nous avons trouvé un peu de temps pour discuter de son parcours, de son travail de scénariste, de ses convictions et c’était passionnant. Virginie nous parle de ses études de droit (de la propriété littéraire et artistique quand même !) et du chemin qui l’a conduite à la bande dessinée. « Hypathie » (Sorcières Tome 2, Dupuis, 2010), « Frédégonde » (Reines de sang, Delcourt, 2014), Clara Malraux (« Avant l’heure du tigre », Glénat, 2015) ou encore « Tamara de Lempicka » (Glénat, 2017), Virginie a à cœur de raconter des destins de femmes exceptionnelles que l’histoire (ou le patriarcat ?!) a oublié…
Nous avons aussi évoqué la séduction « à la française » et la situation des femmes aujourd’hui.
Dans la catégorie conseil lecture, Virginie a aimé « Caliban et la sorcière » (Silvia Frederici, 2014) et « Les vaisseaux du cœur » (Benoîte Groult, 1993) et nous en parle !

Plus de détails sur l'épisode

Épisode 21 : Valérie Lawson et Elvire De Cock - publié le 12 juin 2018

J’ai rencontré Valérie Lawson et Elvire de Cock il y a quelques mois, lors d’une dédicace de « Féministes. Récit militant sur la cause des femmes » (Vide Cocagne, 2018). J’avais très envie de les interviewer ensemble, pour qu’elles nous parlent d’intersectionnalité qui est le sujet de leur bande dessinée. Derrière ce mot, se cache une réalité simple mais peu médiatisée : celle de subir plusieurs formes de domination et de discrimination. Parce que je trouve qu’aujourd’hui, dans les médias, on parle de féminisme mais absolument pas d’intersectionnalité il me semblait essentiel de donner la parole à Valérie et Elvire. Dans cet entretien, elles racontent leurs parcours respectifs, leur rencontre, la genèse de ce projet et expliquent ce qu’est l’intersectionnalité. J’ai beaucoup appris et compris grâce à elles et je suis heureuse de pouvoir le partager avec vous. Je dois également ajouter que nous avons beaucoup ri pendant cet interview alors si vous avez besoin d’un grand shot de bonne humeur, mettez votre casque sur les oreilles.

Plus de détails sur l'épisode

Épisode 20 : Johanna Schipper - publié le 5 juin 2018

Pour ce vingtième épisode d’Auriculaire, j’ai eu la chance d’interviewer Johanna Schipper. Nous nous sommes rencontrées à Angoulême, où Johanna enseigne, à l'occasion d'une journée d'étude à l'EESI. Autrice de plusieurs albums dont « Née quelque part » (Delcourt, 2004), « Nos âmes sauvages » (Futuropolis, 2007) ou encore « le printemps refleurira » (Futuropolis, 2010), elle est également artiste au sein du collectif In Wonder qui porte un projet de croisement entre l’art contemporain et la bande dessinée. Son parcours est riche d’expériences et de voyages qui nourrissent sa création.
Pendant cet entretien nous avons parlé de l’évolution qu’elle remarque depuis plusieurs années chez les étudiant.e.s qu’elle encadre et des difficultés économiques que rencontrent les autrices. Nous avons aussi évoqué les rêves, le chamanisme et l’influence du Taoïsme sur son travail.

Plus de détails sur l'épisode

Épisode 19 : Audrey Alwett - publié le 29 mai 2018

En mars, il neigeait à Paris, c’était le salon du livre, les auteurs et autrices demandaient à être payés pour leurs interventions sur le salon, sachant que même les plantes vertes étaient payées (scandale !) et moi, je rencontrais Audrey Alwett. Audrey est scénariste de bande dessinée, elle scénarise notamment la série « Princesse Sara » (Soleil) qui cartonne depuis 2009, et autrice du roman « Les Poisons de Katharz » (ActuSF, 2016) et mon petit doigt me dit qu’elle ne va pas s’arrêter là…
Nous avons profité d’un petit moment au calme entre deux dédicaces pour parler de son travail et de féminisme. Après cette interview, vous saurez tout, absolument tout, sur les origines du mot autrice et pourquoi sa réapparition dans notre langue n’est pas uniquement militant.

Plus de détails sur l'épisode

Épisode 18 : Laureline Mattiussi - publié le 22 mai 2018

Pour ce dix-huitième épisode d’Auriculaire (déjà !), je reçois Laureline Mattiussi. Je suis le travail de Laureline depuis son premier album « Petites hontes enfantines » (Boîte à Bulles, 2006) et même avant. En 2010, « L’Île au poulailler, tome 1 » (Glénat) a reçu le prix Artémisia et plus récemment, elle a publié « Je viens de m’échapper du ciel » (Casterman, 2016), album dans lequel elle adapte quatre nouvelles de Carlos Salem en un seul et unique récit. Mais Laureline ne se contente pas de la bande dessinée, elle participe aussi régulièrement à des concerts durant lesquels elle dessine. Une performance, au sens artistique du terme, très différente de la bande dessinée et que peu de dessinateurs pratiquent. Lors de cet entretien nous avons évoqué son parcours et à travers celui-ci, les difficultés des jeunes auteurs et autrices.
Nous avons aussi parlé de ses performances et de la façon dont cela s’articulait avec son travail de bande dessinée et puis, bien sûr, nous avons parlé du trait; le trait féminin, le trait masculin, un mythe ou pas ?

Plus de détails sur l'épisode

Épisode 17 : Léandre Ackermann - publié le 15 mai 2018

Je vous emmène en Suisse aujourd’hui, à la rencontre de Léandre Ackermann. Léandre est originaire de Suisse romande et est actuellement en résidence à Paris. Elle a publié en 2015 « L’Odyssée du microscopique » (La Boîte à Bulles) scénarisé par Olivier Delasalle et est très impliquée dans le collectif de « La Bûche », fanzine qui publie chaque année 17 autrices de Suisse romande sur un thème libre. L’aventure, qui a démarré en 2015, a déjà permis de publier 51 dessinatrices pratiquant la BD. L’objectif, au-delà de la publication, est de permettre aux femmes de se rencontrer et de constituer un « réseau » ce que les hommes savent bien faire mais dont les femmes n'ont pas l'habitude. Avec Léandre, nous avons parlé de ce beau projet qu’est « La Bûche » mais aussi du féminisme « à la Suisse » qui selon elle est assez différent du féminisme français.

Plus de détails sur l'épisode

Épisode 16 : Marie Spénale - publié le 8 mai 2018

C’est Marie Spénale que je reçois aujourd’hui dans Auriculaire et je suis ravie qu’elle ait accepté de venir discuter avec moi lors d’un de ses passages à Paris. Marie est illustratrice et autrice de bande dessinée. J’ai découvert son travail avec son blog qui a été primé en 2012 à Angoulême « Les lapins roses ne courent plus dans les champs ». En 2016, est sorti son premier album BD, « Heidi au printemps » (Delcourt), qui dépoussière totalement l’histoire bien connue d’Heidi et le 2 mai 2018, c’est-à-dire avant-hier où presque, est sorti son dernier album destiné à la jeunesse« Wonder Pony » (Jungle). Pendant cet entretien, nous avons évoqué la genèse d’Heidi mais nous avons aussi parlé de l'utilisation du mot autrice, des réseaux sociaux et de leur influence possible sur la création.

Plus de détails sur l'épisode
Get it on iTunes logo Instagram logo Deezer logo Soundcloud logo Audible logo Youtube logo RSS logo